Les Vins Qui Comptent

Edition du 21/01/2020
 

DOMAINE DU CLOS DU FIEF

De père en fils depuis quatre générations. Le domaine de 17 ha au total, s'étend sur 7 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. 1,5ha en plus en Chénas et 1,5ha en plus en Moulin-à-Vent avec l’arrivée de Sylvain. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l'entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief.  Aujourd’hui sur le domaine, deux générations se côtoient. En 2015, Sylvain rejoint le domaine après une formation en viticulture et œnologie avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles. Découverte du vignoble australien, avec expérience professionnelle sur le domaine First Creek (Hunter Valley). Fort de son expérience, et de ces cinq années de vinification au côté de son père, création de la société Michel et Sylvain Tête en 2015. C’est un nouveau souffle dans la gestion du domaine, pour s’adapter à ce monde viticole en changement, mais tout en respectant la tradition et le terroir. Une référence avec leur Juliénas rouge cuvée Prestige 2017, un vin coloré et parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme en bouche, d’une jolie finale persistante, à ouvrir sur un foie de veau à l’ancienne ou une côte de veau à la crème, par exemple. Le Juliénas rouge 2017 a une belle couleur aux reflets violets, où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle, quand le 2018 développe des arômes de groseille et de mûre, un vin puissant et typé en bouche, de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), légèrement poivré en finale. Le Saint-Amour Capitans 2018, sol argilo-calcaire, la vigne de Gamay, âgée de 35 ans, est conduite en gobelet, avec des rangs enherbés pour une culture raisonnée. Le vin est superbe, puissant, capiteux, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles de fruits rouges sur- mûris, il a des tanins bien fondus, un vin très harmonieux. Le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2018, est fin, ample, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande...), harmonieux, de bouche franche à déguster sur une terrine de poisson ou un pavé de cabillaud aux cèpes. Le Beaujolais-Villages rouge Domaine du Clos du Fief 2018, au nez dominé par le cassis et la framboise, est un vin classique, franc et charmeur comme on les aime, tout comme le Beaujolais-Villages rosé Fleur de Gamay 2018, fruité et gourmand, tout en charme. Nombreuses récompenses obtenues.


Les Gonnard - Rue du Gamay
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62
Email : domaine@micheltete.com
Site : micheltete



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de L'OLIVETTE


Domaine de 55 ha dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Ce propriétaire s’attache à laisser s’exprimer le terroir selon les millésimes et pratique des vendanges manuelles. “Au fil des années, notre famille a bien su préserver la typicité de ses vins. Le rendement est maintenu très faible : 36 hl/ha. En parallèle, elle a aussi su faire évoluer son équipement pour créer des expressions de plus en plus belles de son terroir. Une installation de contrôle des températures côtoie des foudres de chêne; une informatisation des données du cycle de production vient relayer le savoir-faire et la maîtrise humaine.” On est bien au sommet avec ce Bandol rouge 2014, 85% Mourvèdre, complété par de la Grenache, d’un beau rouge profond, un vin riche, avec beaucoup de matière, des arômes de petits fruits rouges confiturés avec des tanins présents et arrondis, d’un beau potentiel de garde. Le Bandol rosé 2017, Mourvèdre, Grenache et Cinsault, friand et légèrement épicé, de bouche persistante, de belle robe saumonée, très élégant, il est tout en bouche, comme le Bandol blanc 2017, marqué par ses 80% de Clairette complétée de Rolle et d’Ugni blanc, un vin qui est d’une grande fraîcheur avec des arômes floraux, de poire, gras mais vif à la fois.

Jean-Luc Dumoutier
519, chemin de L’Olivette - Le Brulât
83330 Le Castellet
Téléphone :04 94 98 58 85
Email : contact@domaine-olivette.com
Site personnel : www.domaine-olivette.com

Château VOSELLE


“Achetée en novembre 1965 par mon père, cette petite exploitation portait le nom de Domaine de Petit Vauzelle, très connu au début du siècle car étant un Premier Cru de Néac médaillé aux expositions de Paris, Liège et Bordeaux. La superficie est de 6 ha. Depuis toujours le désherbant est banni: la destruction des mauvaises herbes se fait mécaniquement par une succession de travaux superficiels de la terre. Nous évitons les labours profonds (comme cela se faisait autrefois) afin de protéger la vie du sol. Aucun apport d’engrais chimiques : nous travaillons uniquement avec un engrais organique utilisable en Agriculture Biologique. Ce dernier favorise avant tout la santé du sol ainsi que la vie qu’il contient (micro-organismes, vers de terre…). Lutte phytosanitaire la plus raisonnée possible : développer la faune auxiliaire tout en diminuant les intrants phytosanitaires. Le dernier cas concret de cette lutte raisonnée est la mise en place de la confusion sexuelle.” Voilà un très savoureux Lalande-de-Pomerol 2016, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, c’est un vin charnu comme on les aime, de garde. Le 2015, médaille d’Or concours des Vins d’Aquitaine 2017, est très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, tout en couleur, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé et de griotte, chaleureux, de garde. Le 2014, médaille d’Or au concours des Vins d’Aquitaine 2016, où se mêlent la griotte et l’humus, associe concentration et finesse, de bouche ample, parfumée et fondue, il est de très bonne garde. Le 2013, développe un nez où dominent la fraise des bois mûre et de cannelle, un vin de bouche classique. Le 2012, mêle puissance et finesse, un vin coloré, élégant et intense, très parfumé (petits fruits noirs, humus), avec cette pointe de poivre en finale. 

Isabelle Golin-Simon
15, avenue de Chevrol
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 61 77
Email : chateau.voselle@orange.fr

Paul FAHRER


Ce domaine familial constitué au fil du temps compte actuellement plus de 6 ha, repris par Jean-Yves Fahrer depuis 2009. La première mise en bouteille à la propriété date de 1950, et les premières bouteilles de Crémant d’Alsace sont élaborées à partir de 1980. Le vignoble situé principalement autour d’Orschwiller, est constitué de vieilles vignes de plus de 25 ans, sur plus de 60%. Belle réussite avec son Pinot Gris Vieilles Vignes 2015, aux arômes de noix fraîche avec des dominantes d’amande et de pêche en bouche, à la fois fin et charpenté, un beau vin typé, que l’on peut associer, notamment, avec un millefeuille de poireau et roquefort ou des escalopes de foie gras au pain d'épices. Joli Gewurztraminer Terroir du Haut-Kœnigsbourg 2015, de teinte délicatement dorée, aux notes discrètes de miel, de noix et de rose, qui allie fraîcheur et charpente, c’est un vin tout en arômes. Excellent Riesling Vieilles Vignes 2015, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, aux senteurs de noisette et de rose, il est puissant, tout en finesse d’arômes au palais. On poursuit avec le Pinot Gris Les Frênes 2016, raffiné, rond en bouche, avec des arômes de fruits secs et d’agrumes, un vin généreux, franc et bien typé comme le Gewurztraminer Coteaux du Haut Kœnigsbourg 2016, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense. Vous apprécierez également cet excellent Crémant d’Alsace blanc brut, de belle couleur, frais et fleuri, qui associe rondeur et persistance au palais, de mousse abondante et délicate, à déboucher aussi bien sur une tarte aux brugnons qu’avec un turbot sauce hollandaise, par exemple.

Jean-Yves Fahrer
3, place de la Mairie
67600 Orschwiller
Téléphone :03 88 92 86 57
Email : vins@paulfahrer.fr
Site personnel : http://paulfahrer.fr

DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


Une propriété dotée d'un superbe terroir. La vendange est manuelle, non égrappée, foulée souplement avant d'être mise en cuves de fermentation pendant 15 à 21 jours sous contrôle des température. Puis le vin est élevé en foudres de chêne de 18 à 24 mois. Cela donne ce grand vin rouge au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, de garde. Aucun désherbage chimique, Bio depuis 2014. Le Bandol blanc issu des cépages Clairette et Ugni blanc est tout aussi savoureux, il laisse s'échapper des notes florales intenses de bruyère, idéal sur des poissons grillés, de bouche persistante comme le Bandol rosé, alliant finesse et structure en bouche, aux notes de fleurs, de belle robe intense, un vin très élégant, très persistant au palais. Remarquable rapport qualité-prix et quantités limitées, possibilité d'acheter des millésimes plus anciens.

Mme Férec Jouve
2115, route de l'Argile
83740 La Cadière-d'Azur
Téléphone :04 94 90 13 37
Email : lafran-veyrolles@wanadoo.fr
Site : lafranveyrolles
Site personnel : www.lafran-veyrolles.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Robert KLINGENFUS


Cinq générations de passionnés: Guillaume Klingenfus s?installe à Molsheim en 1863, il acquiert les premiers arpents de vignes. Charles Klingenfus né en 1886, grâce à la qualité des vins produits, devient fournisseur officiel d'Ettore Bugatti constructeur de la célèbre marque à Molsheim. Antoine Klingenfus né en 1927, vraie cheville ouvrière, crée la marque Pur Sang avec le Gewurztraminer Bugatti en 1963. Robert Klingenfus né en 1959, développe les ventes à l'export, et est secondé, par Guillaume, 5e génération. ?En 1998, précise Robert Klingenfus, j?ai adhéré à l?association Tyflo (viticulture raisonnée intégrée) et mis en pratique des mécanismes naturels pour élaborer des vins équilibrés avec l?empreinte : du millésime, et du terroir. Avec Guillaume, nous avons créé notre première cuvée de vin naturel sans sulfites en 2012. Nous avons investi dans une cave écologique, à faible production d?oxygène et de carbone. Aujourd'hui, nous sommes certifiés HVE (Haute Valeur Environnementale) mise en place par l?Union Européenne pour une agriculture durable.?
?L?année 2018 est marquée par mon arrivée en octobre sur le domaine, nous précise Guillaume Klingenfus, le fils de Robert, et surtout par un millésime exceptionnel, que nous allons proposer à la vente en 2019. Il est bien équilibré, riche, aromatique, d?une belle concentration et d?un agréable croquant.
Nous avons fait le choix d?acquérir 7 ha afin d?apporter la totalité du domaine à 25 ha. Ce sont des terroirs en particulier (fleckstein, immerschenberg..), nous souhaitons donner une identité à nos vins, et développer des cuvées parcellaires. Nous avons aussi cette nouvelle cuvée ?Complantation Terre Rouge?, composé à 30% de Riesling, 30% de Pinot Gris et le reste en Gewurztraminer.?
On excite ses papilles avec leur Pinot Blanc Signature 2017, vif comme il se doit, intense au nez, de bouche savoureuse et complexe, avec des notes de fleurs et de fruits frais, à déboucher sur des noix de Saint-Jacques au fenouil ou une blanquette de saumon.
Beau Gewurztraminer Signature 2017, où s?entremêlent des notes d?amande, de fruits mûrs et de bruyère, un vin harmonieux comme sait l?être le Riesling Signature 2017, franc et fruité, aux senteurs de pomme, de fumé et de fleurs blanches, de bouche persistante, avec des notes minérales en finale, que l?on retrouve également dans ce Pinot Gris Grand Cru Bruderthal 2016, tout en structure et parfums (genêt, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin vraiment racé.
Beau Riesling Grand Cru Bruderthal 2016, où la suavité s?allie à une fraîcheur d?une jolie intensité, avec des senteurs minérales et florales complexes, un vin qui s?accorde bien avec les crustacés. Quant au Gewurztraminer Grand Cru Bruderthaul 2015, il est riche, subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, notes de fleurs et de miel, tout en complexité d?arômes, un vin épicé, très fin, très marqué par son terroir.
Excellent Sylvaner Clos des Chartreux, marqué par son terroir calcaire à flanc de colline, développe des arômes d?agrumes et de petites fleurs, a des nuances de noisette et de poire au palais, un vin tout en bouche persistante et fine. Le Pinot Noir Signature 2015, aux arômes puissants de fruits noirs et de violette, un vin ample et très chaleureux. Le Crémant blanc, issu de cinq cépages (Pinot Noir, Pinot Gris, Pinot Blanc, Pinot Chardonnay, Riesling), est une réussite, tout en finesse, aux notes d?aubépine et d?amande, de belle complexité aromatique, de mousse vive.

Marie-Antoinette et Robert Klingenfus
60, rue de Saverne
67120 Molsheim
Tél. : 03 88 38 07 06
Email : alsace-klingenfus@wanadoo.fr
www.robert-klingenfus.com


Daniel PERRIN


Vignoble familial de 14 ha, Pinot Noir sur sol calcaire, complété par du Chardonnay et du Pinot Meunier pour 1/3. Vinification champenoise traditionnelle. C?est aujourd?hui Christian Perrin qui dirige la maison, en alliant le précieux savoir-faire traditionnel aux techniques les plus modernes.
Toujours bien placé dans le Guide avec ce Champagne brut Réserve cuvée Sélection, 100% Pinot Noir, c?est une cuvée équilibrée, harmonieuse, tout en finesse aromatique, un vin parfumé et rond, au nez délicat, de jolie mousse, aux arômes de noix fraîche. Le brut Chardonnay, Blanc De Blancs 100% Chardonnay, un Champagne de belle couleur jaune ambré, qui sent la pomme mûre et les noisettes, harmonieux et savoureux, de belle structure, tout en finesse d?arômes en bouche, très bien dosé. Joli brut Millésimé 2006, 50% Pinot Noir et 50% Chardonnay, avec des dominantes d?abricot et de tilleul, où s?associent rondeur et distinction, est à la fois fin et bien charpenté, d?une belle finale (17,70€).
Agréable brut rosé 100% Pinot Noir, Champagne de macération, belle suavité en bouche, jolie robe, au nez de petits fruits rouges, ferme, de mousse fine (15,70€). Et le brut Prestige 65% Pinot Noir et 35% Chardonnay, aux notes de fleurs blanches et de miel, d?une belle persistance, de bouche élégante avec des nuances crémeuses et denses (15,80€).

Christian Perrin
40, rue des Vignes
10200 Urville
Tél. : 03 25 27 40 36
Email : champagnedanielperrin@nordnet.fr


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Le père et la fille gèrent ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés, les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie.
Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet Monopole blanc 2010, qui lui confère ce goût minéral, marqué par son terroir, d'une très grande finesse, bien racé, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d'arômes. Le 2010, de robe brillante, au nez subtil à dominante de pain grillé et d'acacia, très fin, de bouche puissante et suave, est un vin qui mérite un homard. Très séduisant, le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2011 est parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue. Beau 2010 est un vin ferme et dense en bouche, bien typé comme il se doit, de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis. L'Aloxe-Corton Premier Cru Les Vercots rouge 2009 est de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, bien classique de son appellation. Remarquable Pommard Épenots Premier Cru 2009, l'un des meilleurs dégustés cette année, au nez dominé par le cuir et les framboises, d'une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, de très bonne évolution. Le Savigny-Les-Beaune Premier Cru Les Vergelesses rouge 2011, de couleur soutenue, au nez de fruits macérés et d'humus, de bouche à la fois dense et ronde, commence à se goûter parfaitement. Le 2010 est très aromatique, bien équilibré, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d'une jolie concentration en bouche, aux tanins présents et savoureux. Aucune hésitation.

Christine Gruère-Dubreuil
18, rue Rameau Lamarosse
21420 Pernand-Vergelesses
Tél. : 03 80 21 55 43
Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
www.dubreuil-fontaine.com



> Les précédentes éditions

Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018

 



AUVIGUE


R. BOUTILLEZ MARCHAND


Château BELLE GARDE


Clos JEAN


Jacques ILTIS & Fils


Pierre ARNOLD


H. GOUTORBE


Château de MAUVES


Domaine HAEGI


Château BOVILA


Domaine de la POULETTE


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


POL ROGER


Domaine de la COMBE AU LOUP


Domaine MORTET Père et Fils


Château BOUSCAUT


Château de PASQUETTE


Jean-Bernard BOURGEOIS


Cave de ROQUEBRUN


Domaine Émile CHEYSSON


Jean-Michel PELLETIER


Château BÉCHEREAU


Château REDORTIER


BARON ALBERT


Jean-Christophe MANDARD


Château de VIMONT


Michel TURGY


Château CORBIN MICHOTTE


Jean-Paul MAULER


Domaine de MAGALANNE


LAURENT-GABRIEL


Vignobles GASSIES-GAUTEY



SCE DU CLOS BELLEFOND


SCEA CHATEAU DAVID


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CEDRIC CHIGNARD


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


HENRY NATTER


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales