Les Vins Qui Comptent

Edition du 25/02/2020
 

H. DARTIGALONGUE ET FILS

C'est en 1838 sous Louis Philippe, que Pascal DARTIGALONGUE originaire de Saint Lannes près de Madiran s'installa à Nogaro dans le Gers et fonda sa Maison de négoce d'Armagnac qui est encore la notre. En 1969, Pierre Dartigalongue installa sa distillerie à Salles d'Armagnac. Depuis, cinq générations se sont succédées pour assurer et pérenniser «la plus ancienne maison de l’Armagnac». Producteur, distillateur et éleveur, installé dans la région des meilleurs crus de cette eau de vie sept fois centenaire, Dartigalongue est spécialisé dans les très vieux Bas Armagnacs, produits sélectionnés et élevés suivant la tradition ancestrale. Elle offre cette Eau de Vie unique, déclinée en génériques ou en millésimes, dans des présentations luxueuses et personnalisées. La maison détient dans ses vieux chais originels une gamme très importante de vieux Armagnacs Millésimés, vieillissant et se bonifiant dans des fûts en chêne du pays sous le contrôle permanent du maître de chai qui en surveille l’évolution et procède aux diverses manipulations de transvasement et aération . Par ailleurs, à la suite de minutieuses recherches et dégustations, certains millésimes sont assemblés afin de créer des «cuvées spéciales» donnant naissance à des assemblages traditionnels tels V.S.O.P., HORS D’AGE, ou encore à des « 15 ANS d’AGE », » 25 ANS »…, c’est ainsi que pour fêter le 170ème anniversaire de la création de la maison un assemblage exceptionnel de 70% de 1974 et de 30% de 1976, a été réalisé sous la dénomination Cuvée Louis-Philippe 42 %, 70 cl. (Carafe) (roi des Français en 1838). Remarquable Bas-Armagnac cuvée Louis-Philippe (70% de 1974 et 30% de 1976), aux nuances de rancio et d’épices, très floral, à la fois sec et suave, très persistant au palais. Découvrez également ce Bas-Armagnac de 25 ans, assemblage de plusieurs Armagnac dont le plus jeune a au minimum 25 ans, racé, avec ces connotations de figue sèche et de cacao, légèrement fumées, d’une grande onctuosité en bouche, très parfumé (noix, pruneau), d’une longue finale.


Place du Four - BP 9
32110 Nogaro
Téléphone :05 62 09 03 01
Télécopie :05 62 09 01 78
Email : contact@dartigalongue.com
Site : dartigalongue
Site personnel : www.dartigalongue.com



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château GAUTOUL


Une magnifique chartreuse du plus pur style XVIIe siècle ayant gardé son authenticité, qui offre une vue imprenable sur le village de Puy-l'Evêque et sur le Lot. Son vignoble de 30 ha exposé plein sud est conduit en culture raisonnée. Eric et Claudine Swenden ont racheté le Château Gautoul en 1998. L’exploitation est certifiée en Haute Valeur Environnementale HVE, soit le niveau maximum de la certification du ministère de l’agriculture. Le terroir argilo-calcaire permet une parfaite maturité de l'Auxerrois et du Tannat, cépages typiques de l'appellation, adoucis par le Merlot. Les sols sont d’une diversité rare, principalement sédimentaires, nivelés par les alluvions des terrasses d’anciens cours d’eau. L’exploitation rassemble des sols avec pas moins de cinq caractéristiques majeures de granulométrie: limoneux, caillouteux, calcaire, argileux, siliceux. Pour Thierry Mèze, “l’année 2018 a produit un millésime typique avec de forts degrés, d’où une fermentation difficile, mais qualité et quantité sont bien là. L’on trouve sur le marché cette année les vins du Château Gautoul de 2010 à 2016, année de production 100% sans herbicides.” Superbe Cahors cuvée Prestige 2014, fort bien élevé en fûts de chêne, vin classique et typé, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de fort belle couleur, associant fruit et structure en finale. Le Cahors 2015 est de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois, bien typé, ample, savoureux, où se décèle une jolie finale épicée au palais. Complexe, puissante, la cuvée Treasure 2012, aux senteurs de fruits cuits et d’humus, aux tanins denses, est un vin de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, se goûte parfaitement aujourd’hui sur, par exemple, des magrets de canard aux épices, prunes et semoule ou une dinde rôtie aux boudins et pommes fruits.

Propriétaire : Éric Swenden - Copropriétaire : Aimery de Padirac - Régisseur : T
Lieu-dit Meaux
46700 Puy-L’Évêque
Téléphone :05 65 30 84 17
Email : chateau.gautoul@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaugautoul.fr

Jean-Claude et Didier AUBERT


Exploitation familiale depuis 7 générations, de 45 ha sur sols argilo-calcaires et argilo-siliceux. Vignoble conduit en culture raisonnée, mûrissement des vins en bouteilles dans les caves troglodytiques creusées dans le tuffeau. Les Vouvray tranquilles sont vinifiés en cuves ou fûts, puis assemblage de 7 à 8 mois. Selon Didier Aubert, “les vendanges 2018 ont rempli toutes les cases d’une récolte d’exception, des raisins sucrés, dorés, et des volumes importants. La qualité rejoint la quantité. Les blancs sont si riches qu’ils ressemblent davantage aux vins de le Vallée du Rhône plutôt qu’à ceux du Val de Loire ! Les moelleux sont frais avec des degrés s’élevant jusqu’à 21°. Un panel complet, parfait dans toutes les appellations. Nous proposons cette année les 2016, 2017 et à partir du 15 Avril, les 2018, les moelleux 2015, et en pétillant, méthode traditionnelle Le Temps D’Aimé 2014, en souvenir du grand-père. Cette cuvée restée 48 mois sur lattes a des notes plus riches et une finesse de bulles remarquable.” C’est un plaisir de rencontrer ce viticulteur dans sa cave troglodyte, c’est plein de charme et on peut y découvrir son Vouvray Mœlleux cuvée Harmonie, vinifié et élevé en barriques pendant 10 mois sur lie avec des bâtonnages réguliers, un vin qui garde une belle vivacité, tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé et les fleurs fraîches, de garde, bien sûr. Remarquable Vouvray cuvée Tradition brut, à la tête de son appellation, vinifié en cuve, et élevage sur lie avec bâtonnages jusqu’à la fin de l’hiver, vient ensuite la prise de mousse, suivi d’un séjour de 12 mois sur latte, puis sont effectués le remuage et le dégorgement. La particularité de cette cuvée est dans la discrétion de l’effervescence qui favorise l’élégance et l’expression du fruité, au nez de petits fruits et d’amande, ferme et suave, alliant rondeur et nervosité, d’une belle finale. Superbe Vouvray sec 2016, récolté mi-octobre sur des terroirs argilo-calcaires et argilo-siliceux, vinification en cuves thermorégulées à basse température afin d’extraire finesse et arômes, suivi d’un élevage sur lie avec bâtonnage régulier, il a une robe jaune or, avec des notes de pêche et de noix fraîche.


10, rue de la Vallée-Coquette
37210 Vouvray
Téléphone :02 47 52 71 03
Email : vinsdevouvray@aubertjcd.fr
Site personnel : www.aubertjeanclaudeetdidier.com

Clos du PÈLERIN


Le vignoble est dans la famille depuis 3 générations (5 ha, essentiellement plantés de Merlot à 80 %, le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20 % restants). “Nous avons eu un peu de mildiou en 2018, nous dit Josette Égreteau, cela a entrainé une baisse de volume (-30%). Mais la qualité est restée parfaite, et pour y arriver, il a fallu beaucoup trier durant de longues vendanges. De nombreux millésimes sont proposés actuellement : 2007, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.” On aime partager une dégustation avec ces vignerons chaleureux. Leur Pomerol 2016, qui allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est particulièrement charmeur, velouté, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Remarquable 2015, charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins bien réels et fins, légèrement é́picé́ comme il se doit, de garde. Le 2014, corsé et gras, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, est un millésime très équilibré, classique. Le 2013, où la finesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de fruits légèrement confits, aux tanins amples, est tout en bouche, tout en charme. Le 2012, de couleur profonde, au nez de prune et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins riches et veloutés à la fois, est ample et persistant aux papilles.Excellent 2011, d'un beau rouge profond, aux connotations d'humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Le 2007, de teinte grenat, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, soyeux, riche au nez comme en bouche, poursuit son excellente évolution.

Norbert, Josette et Laetitia Égreteau
3, chemin de Sales
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 74 03 66 et 06 45 02 35 59
Email : egreteau.norbert@orange.fr

DOMAINE DE MONTS LUISANTS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Domaine familial de 3.4 ha en Bourgogne, situé au coeur des plus Grands Crus rouges réputés de la Cote de Nuits, le Domaine des Monts Luisants ne produit que des vins rouges sur les 4 finages suivants : - Morey Saint Denis, en Pierre Virant - Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants - Morey Saint Denis 1er Cru Les Genavrières - Clos de la Roche, Grand Cru distinctifs de leurs sols argilo-calcaire caillouteux, à flanc de coteaux et exposés plein Est. Les vignes ont plus de 45 ans. Des soins à la vigne à l’élevage sur chauffe blonde, jusqu’à la mise : des racines et du zèle, se plait à dire Jean-Marc DUFOULEUR. « J’aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur » Parole d’un grand ténor : M. Hubert de Montille. Pour Jean-Marc DUFOULEUR, tout est dit. Le style est affirmé par la pratique de la vendange entière, toujours source de joyeuses poussées d’adrénaline, mais la main est douce pour laisser la plus grande place au Terroir. Les goûts sont affaire personnelle. Certains seront addicts aux vins jeunes, sur le croquant, quand d’autres sont en recherche de complexité. Les millésimes anciens se faisant rares, le domaine a constitué une collection de millésimes vénérables, témoins du temps qu’il a fait, et du temps qui passe. Au domaine, le 2017 s’annonce d’excellente facture, et si les deux prochaines décennies devaient être l’égal des deux dernières, il n’y aurait pas à porter plainte, tant la nature a choyé la Bourgogne. Le 2016 est un très beau millésime, très proche du 2010, solaire mais pas trop, puissant mais pas trop, fondu jamais assez. Le 2015 a tout pour lui. Généreux et soyeux, sa puissance flirte avec l’élégance. C’est un gros numéro. Et que dire des 2014 et 12, des 11 et 9… C’est beau, c’est bon. C’est racé et il y a du vin. De robe pourpre ou tuilée, exaltant des arômes de violette, de cassis, de musc, d’épices ou de sous bois, riche de tannins soyeux et savoureux, opulent, souple, puissant ou gras, mais toujours servi à table, le choix du vin, ici, n’est plus qu’affaire de préférence, et de circonstance. Pourquoi pas : - Morey Saint Denis, en Pierre Virant 2013… sur Bar grillé - Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants 2010… et Charolaise, Limousine ou Blonde d’Aquitaine - Morey Saint Denis 1er Cru les Genavrières 2007… contre Coq au vin - Clos de la Roche, Grand Cru 2000… sur une Ronde des Fromages Chacun saura comment, et plus que tout, avec qui, partager sa DML.


51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr
Site : domainedesmontsluisants


> Nos dégustations de la semaine

Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


La vieille cave, construite vers les années 1860, a été le point de départ de la spécialisation viticole à Monthoux. Après les années difficiles de la guerre et le déclin brutal du tourisme thermal d'Aix-les-Bains, la relance des années 1960 incitait Marcel Million Rousseau et son fils Michel à modifier les bâtiments en reliant les deux caves voutées alors distantes d'une dizaine de mètres et à transformer les écuries en caves. Les dernières modifications liées au succès toujours grandissant des vins de Monthoux ont été effectuées par Michel Million Rousseau et son fils Xavier en 1999-2000 avec la transformation d'une grange en stockage de bouteilles et l'ouverture d'un caveau de dégustation.
On se fait toujours plaisir avec la Roussette de Monthoux 2017, c?est un vin ample au nez, qui allie structure et finesse, avec ces notes de fumé et d?agrumes bien spécifiques. Goûtez aussi le Jongieux Jacquère 2017, avec une jolie robe doré, minéral, suave et vif à la fois, avec des nuances florales persistantes, d?une belle longueur en bouche. Le Savoie Chardonnay 2017 sent les fruits mûrs, au nez subtil et persistant, avec des notes bien caractéristiques de fleurs blanches et de fruits secs (abricot, noix), il est harmonieux en bouche et s?accorde très bien avec une sole aux légumes ou des gnocchis de semoule aux langoustines. Séduisant Jongieux Gamay 2017, couleur rubis foncé, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d?humus, tout en rondeur rondeur.
Régulièrement une réussite, leur Crémant de Savoie, cette nouvelle appellation savoyarde est définie par un cahier des charges spécifique à la Savoie, contraignant et qualitatif, ce qui donne ce vin (Jacquère, Roussette et Chardonnay), de mousse délicate et très florale, à dominante de fleurs blanches et d?amande, vif et harmonieux.
Très joli Savoie Mondeuse 2017, de bouche charnue, de robe grenat, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, tout en finale comme le Savoie Mondeuse Sélection de Vieilles Vignes, aux notes de sous-bois et de mûre, un vin qui allie charpente et souplesse, de robe intense qui se débouche aussi bien sur un Cantal qu?avec des côtes de veau. 

Monthoux
73170 Saint-Jean-de-Chevelu
Tél. : 04 79 36 83 93 et 06 86 95 34 26
Email : vinsmillionrousseau@orange.fr
www.vinsmillionrousseau.fr


Éric COTTAT


A savourer, le très beau Sancerre blanc La Vallée des Vignes 2018, Sauvignon blanc, avec des Vignes de 20 à 30 ans d?âge sur un terroir argilo-calcaire, et un élevage sur lies fines, qui fleure le tilleul et la pomme, de robe délicate, un vin ample, riche au nez comme en bouche, aux notes de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse, bien fondu, vif et rond à la fois.
Goûtez aussi le Sancerre rouge La Vallée des Vignes 2017, Pinot Noir sur terroir argilo-limoneux, avec un élevage une partie en fûts et une autre en cuves pendant 8 mois, il a une bouche riche, aux notes de mûre et d?humus, corsé et savoureux, tout en rondeur et distingué.

Le Thou
18300 Sury-en-Vaux
Tél. : 02 48 79 02 78
Email : eric.cottat@free.fr


Domaine de La SOURCE



> Les précédentes éditions

Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018

 



Château LESTAGE-DARQUIER


Domaine DENUZILLER


SCHAEFFER-WOERLY


Château du PAYRE


Château HENNEBELLE


Jean Pol HAUTBOIS


Cédric CHIGNARD


Sylvain MOSNIER


Mas de DAUMAS-GASSAC


Château CLOS des PRINCE


André DEZAT et Fils


CHARPENTIER


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château LAFON


Domaine des LAURIBERT


Domaine des RAYNIÈRES


POL ROGER


MANNOURY


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine Le CAPITAINE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Gérard DOREAU


Château HAUT-MACÔ


Domaine René CACHEUX et Fils


Château GRAND-MAISON


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Michel MORILLEAU


Château ÉTANG des COLOMBES


Château CANTENAC


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU



CHATEAU DU MASSON


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHARLES SCHLERET


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE PIERRE GELIN


HENRY NATTER


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU REDORTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales